Derniers articles
parus dans
Le Monde de Pépita

On serait encore toutes des Potiches

CULTURE

Le dernier Ozon cartonne, preuve que des batailles restent à gagner

La Dombes, plus minuscule que Ridicule

TOURISME

Un week-end d’automne en famille

Une femme résiste à Houellebecq

CULTURE

Sous couvert de parler d’hommes en papier mâché, le dernier Goncourt célèbre les femmes en acier trempé, dont une certaine Pépita

GASTRONOMIE

Les belles chocolatières

Découvertes à l’occasion du Salon du Chocolat, deux Parisiennes atypiques, pas plus chocolatière l’une que l’autre mais très, très impliquées dans cette passion gourmande : Laurence Alemanno et Victoire Finaz de Villaine.

Le première [1], chercheur en biologie du cacaoyer, a ouvert une jolie boutique rue Daguerre, après la partie piétonnière, Chocolatitudes [2]. Elle se propose à vous initier à un certain nombre de goûts nouveaux ou inhabituels : le cacao cru est l’un d’eux, mais aussi les fèves à peine torréfiées, des pâtes à tartiner qui changent du Nutella, des tablettes en direct d’Equateur et même de la peinture corporelle aphrodisiaque.

On peut aussi boire un sublime chocolat chaud, un vrai, épais, pas la tasse de Nesquick tiède de la plupart des cafés parisiens et si vous n’avez pas assez faim pour ce liquide presque solide, Laurence a tout un choix de thés et de jus de fruits bio, éthique, équitable et.. délicieux.

Victoire est toute jeune (27 ans) et a lancé avec un associé sa marque de chocolat, Abanico [3]. Etudiante en psychologie, gourmande et fascinée de la similarité du vocabulaire pour qualifier le chocolat et le vin, elle est devenue une sorte d’initiatrice, d’ambassadrice des différents crus en animant ateliers et conférences. Et puis bien sûr, elle a eu envie de passer à la fabrication. Celui qui réalise ses rêves de ganache et de praliné est un vrai chocolatier, Daniel Mercier et voici donc Abanico en vente sur internet et aussi au show-room, contre St Augustin, car les gourmands ne se recrutent pas toujours chez les rois du mulot. A noter un packaging en éventail (abanico en espagnol) qui en fait un cadeau très élégant !

[1] auteur de l’ouvrage Au cœur du cacao, éditions Romain Pages

[2] 57, rue Daguerre, 75014 Paris. Tél. : 01 42 18 49 02 et www.chocolatitudes.com

[3] 7 rue Portalis, 75008 Paris. Tél. : 01 45 24 66 67 et www.abanico-chocolat.com

MOTS-CLES :
Bookmark and Share